IFA 2019

Hotwire s’est rendu comme chaque année à l’IFA pour accompagner ses clients sur cette grande messe High Tech et découvrir de nouvelles tendances.

Pour les néophytes, l’IFA c’est 20 000 m² de stands à Berlin début septembre. C’est 1800 exposants en provenance du monde entier et de toute taille. Ce sont des ordinateurs, des casques, des enceintes, des télévisions, des gadgets, mais aussi des technos dans l’univers de la maison connectée, de la cuisine connectée, de la voiture de demain, des ampoules, des bagages, des coussins… bref, tout un monde connecté en un seul endroit. C’est aussi plus de 3000 journalistes et youtubers du monde entier qui viennent couvrir cet événement hors norme, c’est aussi des milliers de petites mains qui travaillent 2 semaines durant, jour et nuit, pour rendre ce salon le plus extraordinaire possible ! C’est aussi une moyenne de 20 km parcourus par jour pour relier les halls successifs et decouvrir la richesse des stands !

Alors cet IFA 2019, on en pense quoi ?

Il faut se rappeler que l’édition 2018 était sous le signe de l’IoT avec la promesse de la 5G. Une révolution en marche ! Mais il faut admettre qu’elle sait se faire attendre. Les fabricants sont prêts, les technologies fonctionnent, les consommateurs salivent, mais pour le moment les émetteurs freinent quelque peu. La couverture n’est pas suffisante pour une expérience de qualité, dit-on. Les yeux se tournent désormais vers le MWC de 2020 qui devrait lancer officiellement cette technologie qui devrait chambouler nombre de nos habitudes.

Que faire pour faire patienter ?

Améliorer et se tenir prêt ! C’est cette stratégie que la plupart des constructeurs ont mise en place à l’IFA 2019. Pas de révolution, mais des évolutions notables pour chacune des gammes de produits et des remises au goût du jour. Un IFA 2019 très technique donc ! Au-delà d’une déclinaison à la Prévert, une sélection de produits glanés çà et là au détour de déambulations dans le salon.

Inutile d’indiquer que les mastodontes ont sorti l’artillerie lourde pour attirer le chaland. LG a ramené son écran incurvé du CES, ainsi que ses écrans qui s’enroulent sur eux-mêmes. Philips a recréé une maison de plus de 3000m², avec des comédiens sur place. Sony a démontré comme à son habitude son savoir-faire en matière d’écran, de son et de smartphone. TCL a présenté une flopée d’écrans et revendique des ventes hallucinantes, et finalement se lance aussi dans les smartphones. Samsung indique enfin une date de commercialisation de son Fold en Europe (Juin 2020) et propose des réfrigérateurs à la façade personnalisable, entre autre. Les enceintes Sonos acceptent  le Bluetooth, Asus propose un PC avec un double écran et désormais même les ampoules à filament sont connectées !

Mais c’est aussi des clins d’œil et des WTF. Le walkman Sony pour célébrer ses 40 ans et un coussin à caresser, qui remue la queue, c’est aussi ça l’IFA ;)

https://youtu.be/7ozFOIyruys

https://www.presse-citron.net/trouve-produitplus-inutile-ifa-2019-qoobo/

Alors, avec cet IFA, on en prend plein les yeux (et plein les jambes), et on rêve d’un salon à l’américaine, avec ses effets waou et toutes ses innovations en avant première. AU final, de cet IFA, c'est surtout un sentiment de manque.

Les journalistes attendent le Keynote d’Apple ce soir-même. Tim donnera les nouvelles orientations de la marque (qui donnent généralement le ton de l’année à venir, j’en veux pour preuve les airpods très largement recopiées par de nombreux acteurs présents sur le salon cette année, les Macbooks qui cristallisent toutes les innovations des concurrents et enfin les iPhone qui, même si ils ne révolutionnent plus le marché, sont responsables de quelques cheveux blancs dans la concurrence).

Et nous savons désormais que la prochaine échéance sera Barcelone, en février. C’est loin ! Mais nous saurons être patient. Ainsi va la tech.