Je suis certain que vous en connaissez tous. Vous savez, ces chères petites têtes blondes de moins de 8 ans.

Ces enfants qui utilisent de façon totalement naturelle votre smartphone, votre tablette, votre enceinte connectée, votre télé connectée, votre console de jeux, etc.

Il faut dire qu’à la différence de leurs ainés, ce n'est pas qu’ils sont nés avec le numérique, ils sont nés dans le numérique !

Tout leur parait simple, facile et évident.

En moins de 2, ils se sont connectés à Youtube pour regarder Peppa Pig en français. Ils se créent des clips vidéos sur Musica Ly. Ils testent les jeux que vous avez installés sur votre smartphone.

Bref, ils en savent plus que nous, c’est certain !

La Génération Alpha n’est évidemment pas encore les consommateurs d’aujourd’hui, mais sans aucun doute ceux de demain.

D’ailleurs pour mieux les cerner, Hotwire, accompagné de OnePoll a mené une étude auprès de 8 000 parents dans le monde entier pour mieux cerner cette génération Alpha.

Il faut savoir que les parents pensent sincèrement qu’un enfant de 8 en sait plus sur les nouvelles technologies qu’eux-mêmes !

Et par extension, 65% des parents prennent en compte leurs enfants avant d’acheter un nouveau produit Tech.

Et 27% d’entre eux demandent leur avis à leur enfant avant d’acheter.

Ces chiffres traduisent le poids de cette génération dans la vie technologique de la famille.

Même si ¾ parents s’inquiètent du temps passé de leurs enfants devant les écrans, la même proportion sait que l’accès et l’utilisation des nouvelles technologies aujourd’hui sera bénéfique pour leur emploi de demain. Cette dichotomie se traduit par l’apparition de parents hélicoptères. Connaissant les dangers des réseaux, ces derniers se connectent sur les mêmes réseaux que leurs enfants pour leur apporter aide et assistance à tout moment et ainsi éviter les écueils qu’ils ont pu vivre dans leur jeunesse numérique. Ils sont par exemple plus de 20% à avoir téléchargé ou re-téléchargé Facebook, Instagram et Youtube, pour rester au plus près de leurs enfants.

Les GAFAM l’ont bien compris et leur adressent directement des contenus et des technologies adaptées, plus sécurisées et plus cadrées. 

Créer du lien aujourd’hui pour s’assurer la fidélité de demain, ce n’est pas une idée neuve, mais cette génération n’a jamais autant eu accès aux écrans et donc à l’information !

Les réseaux sociaux sont le nerf de cette guerre. Ils seront le point de ralliement de toute cette génération.

Mais au-delà du réseau, l’avenir nous dira aussi quelle technologie sera la plus à même de plaire à cette génération.

Un indice peut-être : ces enfants encore peu enclin à taper sur un clavier arrivent à se connecter à tout moment à n’importe quel contenu, et ils le font par la voix !

Encore perçu un peu gadget pour le moment, il n’est pas difficile d’imaginer que cette technologie gagnera en profondeur et rendra les interactions homme-machine plus physiques et émotionnelles.

Cette Génération Alpha va très certainement transformer en profondeur notre façon de travailler et notre façon d’accéder au savoir.

Veillons sur eux et respectons-les. Sans leur connaissance actuelle, comment ferions-nous pour nous servir de toutes ces nouvelles technologies ?