La France est à l'honneur en ce mois de Juin !

Ce sont pas moins de 2 assistants vocaux qui vont désormais être disponibles dans la langue de Molière : Alexa et HomePod. Après le succès en demi teinte de Google, il peut paraître étonnant de voir cet engouement soudain pour ces enceintes connectées qui vont, selon la promesse nous simplifier la vie.

Après avoir longuement débattu sur le contenu de nos poches, c'est désormais le salon qui a été désigné comme terrain de bataille. Que ce soit pour trouver une information,  écouter de la musique, orchestrer ses nombreux objets connectés ou encore acheter, tout passera désormais par la voix !

Le couac de la conversation enregistrée par erreur diffusée sur le web n'y fera rien. Pas plus que la GDPR qui a été totalement ignorée  dans la communication de tous les partenaires d'Alexa. La révolution est en marche. Elle paraît incontournable. Et elle passera par chez nous !

En termes de communication, les GAA ont intérêt à sortir l'artillerie lourde pour nous rassurer sur la sécurité de leurs appareils qui ne sont pas sans rappeler quelques récits d'écrivains visionnaires du siècle dernier.

"Alexa, dis-moi quel sera notre avenir"