Quand les marques transforment les luttes sociales en axes de communication, le faux pas n'est pas loin.