Fake news et click bait, tels sont les ennemis désignés par les deux réseaux sociaux les plus puissants.

De son côté Facebook va se focaliser sur les faken news en renforçant ses dispositifs de détection. Mais ce sont surtout le click bait que la plateforme va sévèrement sanctionner. 

Il ne sera plus possible de faire liker ou de faire tagger des participants sur un jeu-concours. Facebook sanctionnera les en sommes toutes les activations qui "forcent" les internautes à s'engager. 

Pour ce qui est des contenus sensationnalistes, les articles dont le titre ne reflète pas l'ensemble de l'article seront sanctionnés (page suspendue voire supprimée).

Du côté de Twitter, la plateforme va se concentrer sur les contenus abusif et offensants pour systématiquement signaler et sanctionner les propos, photos ou vidéos répréhensibles. Les outils de Twitter se bonifieront au cours de l'année.


Nul doute que l'année commence sur les chapeaux de roues et que les mois à venir seront également riches en nouveauté dans ce domaine.