"Les marques veulent juste du chiffre" c'est par ces mots que ce témoignage anonyme débute. L’influenceur montre du droit l'utilisation des bots pour gonfler les stats des comptes Instagram. 

Cette pratique est de plus en plus fréquente et des agences en ont même fait leur spécialité. D'un côté, nous avons des influenceurs qui fondent leur carrière sur des stats artificielles et de l'autres des marques qui en demandent toujours plus. 

Mais comment en vouloir aux marques d'essayer de toucher les plus grandes communautés possibles ? Il y a donc sûrement soit un déni soit une ignorance de ce genre de procédé partagé entre les agences et les marques.

De plus si le marketing d'influence est devenu un marché, gonfler ses stats est-il strictement immoral si l'on se place d'un côté strictement business ? Pour des créateurs de contenus comme nous qui construisons nos communautés de façon organique, cet état semble injuste mais nul doute que la différence se fera plus claire dans les années à venir. 

En attendant, il faut suivre de près l'impact des bots dans le social media et les businesses  qui en découlent.