La chaîne de pizzerias Dominos prend toute une industrie à contre-pied en jouant la carte de l'honnêteté.

Lorsqu'il s'agit de nourriture, il est de bon ton de faire saliver, de mener à l'orgasme visuel, celui qui précède le gustatif. Le #foodporn est plus qu'une tendance, c'est une loi.  Une loi qui rapporte gros en termes d'image et d'influence.

Mais Dominos Pizza préfère communiquer sur ses produits tels qu'ils sont. Ruisselants de graisse, quelques fois trop cuits, pris au dépourvus. La marque les photographie tel que le client lambda le ferait. 

Avec l'air de dire "c'est à cela que nos produits ressemblent réellement", Dominos fait un clin d'oeil au quotidien de ses fans en restant authentique plutôt que de vendre une image qu'ils n'auront jamais une fois leur livraison reçue.

Ce que beaucoup reprochent à McDonald's, le N°2 de la vente de pizza l'embrasse et le fait sien.

Cette stratégie de la transparence et de la connivence finira par payer car selon les prévisions, Dominos devrait passer  N°1 aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année.