Le réseaux social, de plus en plus épinglé pour avoir laissé passer des fake news, met à jour son algorithme. Entre les fake news ou les titres simplement mensongers, Facebook veut montrer qu'il a la ferme intention de prendre le problème à bras le corps.